Partie 2 : Comment Shanghai c’est elle ouvert au monde ?

Introduction de la partie 2 :

Pour comprendre pourquoi les investisseurs français choisissent de venir en chine, il faut tout d'abord savoir et comprendre comment shanghai c'est ouvert au monde. Nous allons voir dans un premier temps Shanghai au début du 19é siècle puis nous retrasserons ces moment fort, dont sont appogé dans les années 20 et 30 pour enfin comprendre pourquoi cette ville facine autant.
403350-358080787554026-265659476796158-1375888-1544456946-n-1.jpg

Partie 2, a : Nous allons voir dans un premier temps comment es ce que Shanghai c'est ouvert au monde avant le XXe siècle

Partie 2, b : Par la suite nous verrons les années qui ont encré Shanghai et qui ont fait sa renommet

Partie 3, c : Pour finir nous verrons la progression de la ville de Shnghai jusqu'a aujourd'hui

a ) Shanghai avant le XXe siècle

Jusqu’au début du 19eme siècle la Chine est un empire fermé à toute influence extérieure. Mais elle vend ses produits à l’Occident, avec la prospérité apporté avec la révolution industrielle en Europe, les Anglais sont devenu gourmands des produits importé d’occident.  De plus garce a son position géographique, près de l’embouchure de Yang tsé, Shanghai est un port de commerce important et convoité. La Chine a toujours fait beaucoup de commerce pendant des siècles, la soie, la poudre, les épices, le thé, la porcelaine et autres. Les Européens venaient par la route de la soie ou par bateau acheter des produits exotique s et les rapporter dans leur pays. Pendant longtemps les anglais sont venu en Chine avec des bateaux vides parce que les chinois jusqu’au 20eme siècle ne consommaient aucun produits occidental. Alors les marchands venaient a vide et payaient en or ou en espèce. Puis ils ont cherché un produit qu’il pourrait aporter au chinois. Et donc afin de rééquilibrer sa balance commerciale, l’Angleterre décide d’exporter vers la Chine l’Opium de ses colonies.

Depuis déjà un certain temps l’Anglettere fait du commerce avec la Chine cependant, après une premiere guerre de l’opium ;le 24 octobre 1844, soit après plus de deux mois de négociation avec les représentants de l’Empereur, M. de Lagrené signe le traité de Whampoa. Ce traité mentionne les accords  d’ouverture au commerce de cinq ports et offre le droit aux français de "louer ou bâtir des maisons et des magasins pour y entreposer leurs marchandises" de plus ils peuvent aussi  "y établir des églises, des hôpitaux, des hospices, des écoles et des cimetières". Shanghai devient alors quinze ans plus tard (soit en 1860) le port le plus actif en Chine et assure un quart du commerce martines. Les étrangers viennent donc abondamment dans le secteur industriel local grâce à une main d’œuvre peu couteuse. La ville se développe alors et continu sa croissance jusqu’à son apogée en 1920.

b ) Les années 20 et 30

Dans les années 20 Shanghai est déjà le premier port d’Asie,  chaque jour à la recherche de plaisirs qu’offre cette ville qui a une réputation dite «  sulfureuse » ou en quête de fortune facile, des milliers de marins et aventuriers venu des quatre coins de monde débarque sur le Bund. Le Bund est le long quai qui se trouve au pied du Huang pu. Beaucoup de gens sont émerveillés et décident d’appeler cette ville : la perle de l’Orient.  Dès lors la France compte s’intégrer en Chine. Un grand journal Parisien de l’époque, a demandé à un de ces reporteurs d’éclairer ces lecteurs sur cette lointaine partie de monde encore méconnu. C’est donc Albert Londres qui a fait le voyage jusqu’en Chine, il a dit dans ses écrits «  Il est des cités où l’on fait des calons, d’autre des étoffes, d’autre des jambons, à Shanghai on fait de l’argent, c’est la matière première et la dernière ». Il est vrai que sur le Bund, on peut voir s’aligner toutes les banques des nations. (De plus on entend les mêmes notes que celle du Big ben à Londres.) Shanghai à le culte de l’argent, alors ici les banques ce sont des cathédrales et parfois même des basiliques. On n’imite pas la city de Londres mais on rêve de Vatican. Certaines banques sont construites avec du marbre d’Italie. Shanghai sourit aux audacieux, ils sont alors nombreux  à débarquer en ville. L’un des premier bâtiment important est français, La Banque de l’Indochine construit en 1914, la hauteur des immeubles et l’œuvre architectural montre alors que Shanghai souhaite rivaliser avec Manhattan. On y recence un million d'habitants, dont vingt six mille huit cents étrangers de nationalité diverses

Dans les années 30 Shanghai est une ville touristique à la mode. On vient de loin pour visiter ce qu’on appelle  « la perle de l’orient ». De plus les réussites s’affichent et attirent les ambitions, ces nouveaux riches étrangers et chinois se montre le Dimanche sur le Bund et sur le bateau promenade qui sillonne le Huang Pu. Cependant Shanghai a un autre coté plus sombre. Le trafic de drogue y est abondant malgré la proclamation en 1919 de la société des nations envers l’interdiction de l’Opium, Shanghai devient le lit des trafiquants. Li Tiangag qui est un historien chinois dit «  Au début, Shanghai c’est ouvert aux étrangers comme port de commerce. Puis les cantonnais sont arrivés avec les hommes d’affaire Britanniques et ont lancés ouvertement ce commerce illicite. Les Cantonnais contrôlaient la vente au détail à Shanghai, au début mais après les gens des environs des provinces du Jiangsu, du Zhejiang, et de la ville des Shanghai elle-même, se sont emparés de ce trafic, Ce sont des gens de la bande-verte ».

A cette époque Shanghai conte 3 célèbres truands : Du Yusheng,  Huang JinRong, Zhang Xianlin. Le plus célèbre est Du Yusheng, il était le général de la bande verte. D’après Lynn Pan qui est écrivain, cet homme a été directeur de la bourse de Shanghai, de la banque centrale de Chine, de la banque de communication et il a été de plus, directeur de la croix rouge chinoise. Elle ajoute «  C’était le patron de la ville. L’un des hommes qui a fait Shanghai ».

La concession est un des maitres mots de Shanghai, souverains dans ce petit état où prospère les étrangers. La concession internationale comprend le quartier des affaires avec la Bourse, les compagnies d’assurances et de navigation. Les français ont décidé de s’établir à part pour ne pas se retrouver sous la coupe des anglais. Les étrangers travaillent et s’enrichissent dans la concession internationale mais ils préfèrent résider dans les concessions française avec des platanes et des maisons avec des jardins. Ces avenus portent le nom de  Molière ou Lafayette. De plus on y trouve des cafés en terrasses et les vitrines sont à la dernière mode Parisienne et pour finir les dancings sont gardé à l’entrée par de princes de Moscou. Dans la concession on y découvre un très select club français réservé aux étrangers avec sa piscine et sa grande salle de balle monté sur ressort.  La France s’installe rapidement à Shanghai et impose sa culture. «  Respectable et bien habillé » c’est ainsi selon les règlements que doivent se présenter les chinois à l’entrée des parcs et jardins. Les concessions sont un vaste clôt protégé dont les maitres dans l’écrasante majorité ignore tout de la Chine qu’ils côtoient sans savoir.

A cette meme époque le parti communiste chinois est crée a Shanghai. A la fin de la seconde guerre mondial les Français, les Anglais et les Américain donne leur concession a la Chine. Quelques années plutard la chine devient alors La République de Chine et sera dirigé par Mao.. Shanghai ; la ville monde

bund-nb-1.jpg
Bund, 1926

c ) Après

Shanghai sort d’un grand silence après avoir subi le régime communiste et l’occupation Japonaise. De plus la France, l’Angleterre et les Etats Unis sont contraint d’abandonner leurs concessions à la fin de la seconde guerre mondiale. Le gouvernement civil de Shanghai est restauré en 1979.De plus Deng Xiaoping décide de faire quelque réforme éconmiques à la ville en 1992. Et grace a ses réformes il va y avoir une augmentation des investissement étrangers et une production industrielle. Shanghai dans les années 90 est redevenu un centre économique qui est aujourd’hui très important.

450px-oriental-pearl-tower.jpgPearl Tower, construit en 1994

A ce jour Shanghai est une ville peuplé de 23 019 148 hab sur un espace de 6 340 km2 . Cette ville se devise en deux partie : Puxi et Pudong. Pudong est le coté éconimique de shanghai et puxi est le coté historique de Shanghai. De plus Shanghai possède le plus grand port d'Asie et concurence Singapoure et Honk Kong.

Conclusion

Shanghai a été il y a moins de cent ans un modele de réussite et une ville qui a attiré toutes les convoitises. De plus les entrepreneurs Français dans les années 20 sont nombreux a faire fortune et affiche librement leur richesse. Ces donc une villle riche en culture mais aussi historiqument qui s'affiche a travers les consessions. Ces donc ces facteurs qui influence les entrepreuneurs français a venir s'intallé à Shanghai et pour finir cette ville est en croissance permanente de puis plus de 20 ans se qui rassurent les investisseurs.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site